L' immobilier gagne en assurance
Vendre un bien

12 questions (essentielles) à vous poser pour réussir votre vente de logement

Si vous avez l’intention de vendre votre appartement, il faut vous préparer avec soin. Car il s’agit là d’un projet important dans une vie ! Vous devez vous renseigner sur les étapes d’une vente immobilière, ainsi que sur les détails essentiels à garder en tête tout au long de la transaction. Pour vous y aider, voici les 12 questions à vous poser avant de vous lancer dans une vente d’appartement à Belfort.

1) Combien de temps (en moyenne) dure une vente immobilière ?

Suivant le contexte économique, la santé du marché immobilier, les qualités de votre logement, etc. Une vente d’appartement peut durer longtemps ou non. Vous pouvez vendre rapidement, en quelques mois, ou voir votre vente stagner pendant des années.

En revanche, une fois l’acheteur trouvé et l’avant-contrat signé, vous avez des délais incompressibles à respecter.

2) Comment fixer votre prix de vente ?

Avant de démarrer votre vente d’appartement à Belfort, il faut décider du prix auquel vous allez mettre en vente. Pour cela, il faut faire estimer votre logement. La meilleure estimation est celle d’un professionnel. Vous pouvez réaliser vous-même l’estimation, mais au risque de vous tromper de prix. Attention, surévaluer votre bien peut bloquer votre vente pour une durée indéterminée. Le sous-évaluer vous fait perdre de l’argent.

3) Avant de vendre, devez-vous financer des travaux ?

Un logement est vendu en l’état. Pour trouver un acheteur, vous n’êtes pas obligé de faire réaliser des travaux de mise aux normes ou de réparation. Mais vous vendrez moins cher que si le bien était comme neuf. Des travaux peuvent donc vous aider à augmenter la valeur de votre appartement, mais seulement si vous financez des travaux rentables.

Note : si des travaux ont eu lieu pendant que vous étiez propriétaire (aménagements, réparations, etc.), l’acheteur doit le savoir. Et si ces interventions ont nécessité une autorisation de la copropriété, il faut fournir une copie du document.

4) Quels documents sont nécessaires à une vente d’appartement à Belfort ?

Votre vente d’appartement à Belfort doit être légale. Pour cela, il faut constituer un dossier de vente, contenant :

  • Titre de propriété ;
  • Dernier avis de taxe foncière ;
  • Diagnostics techniques obligatoires ;
  • Document concernant la copropriété.

5) Si un dégât des eaux est en cours, faut-il vous en occuper avant la vente ?

Cela dépend de l’avancée de votre vente d’appartement à Belfort :

  • Avant la signature de l’avant-contrat : logiquement, l’acheteur signe en connaissance de cause. Il achète en sachant qu’il y a du dégât. Vous n’avez rien à faire.
  • Après la signature de l’avant-contrat : si le problème apparaît après avoir signé l’avant-contrat, mais avant la signature finale, il faut informer l’acheteur et contacter votre assurance pour régler le problème. Si c’est un problème grave et si votre responsabilité est prouvée (négligence, vice caché), cela peut remettre en question la conclusion de la vente.

6) Si vous vendez via une agence, combien cela va-t-il vous coûter ?

Si vous vendez par le biais d’une agence, il faut rémunérer la prestation du professionnel. Les tarifs sont fixés librement, et ils oscillent généralement entre 3 % et 8 % du prix de vente. Le montant est précisé dans le mandat de vente. Bonne nouvelle, cependant : à l’arrivée, vous ne perdez pas d’argent. Le montant des honoraires d’agence est additionné au prix de vente.

vente d'appartement à Belfort

7) Combien de temps une agence immobilière met-elle à diffuser une annonce ?

Pour une vente d’appartement en agence, votre annonce peut être diffusée plus ou moins rapidement. Il n’y a pas de délai fixe. Cela dépend du temps qu’il faut au professionnel pour visiter votre bien, prendre des photos et rédiger l’annonce. Cela peut aller de quelques jours à quelques semaines. Si ça prend une semaine ou deux, ne vous inquiétez pas pour autant. Il vaut mieux soigner votre annonce plutôt que la bâcler.

8) L’avant-contrat, c’est quoi ?

Vous concluez votre vente d’appartement à Belfort en signant le contrat définitif. Mais quelques mois auparavant, vous signez un avant-contrat. Attention, il existe deux types d’avant-contrat :

  • Le compromis de vente engage acheteur et vendeur équitablement. Vous promettez par contrat de vendre à l’acquéreur, et il promet de vous acheter votre bien.
  • La promesse de vente. Attention, ce type d’avant-contrat n’engage que vous. Si vous renoncez à vendre, l’acheteur peut vous contraindre à aller jusqu’au bout. Mais si c’est lui qui abandonne, il en a le droit, tant que cela reste dans les délais fixés par l’avant-contrat.

Dans les deux cas, une somme est versée à la signature (acompte ou dépôt de garantie), à déduire du prix de vente final. Notez que la vente peut être annulée dans certaines circonstances, comme le refus de crédit immobilier, par exemple.

9) La garantie contre les vices cachés, c’est quoi ?

Lorsqu’un problème avec le logement survient après la transaction (des termites ou un dégât des eaux, par exemple), et si vous l’avez dissimulé à l’acheteur, alors c’est un vice caché. Cette garantie sert donc à protéger l’acheteur dans cette situation.

Vous êtes alors tenu de payer les frais pour les réparations. Vous pourriez même devoir annuler la transaction en cas de problème grave.

10) Faut-il visiter le logement avant de conclure la vente ?

Si vous réalisez une vente d’appartement à Belfort « classique », alors le logement doit être vide. Ni meubles ni occupant ne doivent être sur place le jour de la remise des clés. L’acquéreur a le droit de visiter une dernière fois avant de signer, pour s’en assurer.

Vous pouvez aussi vendre avec des meubles ou en cours de location. Dans ce cas, bien sûr, le mobilier concerné ou le locataire restent.

11) Peut-on vendre un appartement loué ?

Vous pouvez très bien conclure votre vente d’appartement à Belfort avec le locataire toujours installé. Il faut simplement respecter les règles de ce type de transaction. L’occupant doit être en règle avec vous ainsi qu’avec la copropriété, et l’acheteur doit être au courant de la situation.

Il faut aussi vous attendre à une décote sur le prix de vente. Elle peut aller jusqu’à 20 %, suivant le délai restant avant la fin du bail locatif.

12) Existe-t-il d’autres moyens de vendre un appartement ?

Il n’y a pas que la vente d’appartement à Belfort vide, meublé ou en cours de location. Par exemple, vous pouvez songer à la vente en viager, si vous êtes concerné. Malgré sa réputation peu reluisante, c’est un excellent moyen de continuer à jouir de votre bien tout en touchant des revenus réguliers. Pour tout savoir à ce sujet, lisez cet article.

C’étaient les 12 questions à vous poser avant votre vente d’appartement à Belfort. Mais demandez-vous également ceci : est-il plus avantageux de vendre ou de mettre en location ? Telle est la question.

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.