L' immobilier gagne en assurance
Acheter un bien

Votre logement, vous le préférez neuf ou ancien ?

Vous voilà paré à concrétiser votre projet d’acquisition immobilière. Vous avez l’emplacement (un quartier de Belfort), le budget et les critères qui vous guideront tout au long de votre recherche. Mais il reste une question essentielle à vous poser avant de vous lancer dans l’aventure : préférez-vous investir dans un logement flambant neuf ou dans une propriété existante ? Dans le jargon, on parle simplement de « neuf » ou d’ « ancien ». Forcément, ce choix va impacter votre projet d’acheter un bien immobilier à Belfort. Heureusement, nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair à travers ce comparatif !

Faire le choix d’un logement neuf : du sur-mesure sans travaux, mais à un prix plus élevé

Les logements neufs peuvent prendre deux formes : des appartements intégrés à des programmes collectifs, financés par des promoteurs qui vendent les propriétés en lots ; et des maisons individuelles bâties à la demande pour les acheteurs. Ces deux options ont un point commun : dans tous les cas de figure, vous vous proposez d’acheter un bien immobilier à Belfort qui n’est pas encore sorti de terre ou qui est en cours de construction, et que personne n’aura habité avant vous.

Arrêtons-nous un instant sur ce que cela signifie concrètement :

  • Le logement que vous acquérez est flambant neuf. Il n’y a pas de travaux à réaliser (ni tout de suite, ni dans les années à venir), sauf à vouloir modifier des choses à l’intérieur par vous-même ; les parties communes de l’immeuble sont nickel ; et le respect des dernières normes de construction vous garantissent de jouir d’une propriété à la fois économe en énergie et isolée acoustiquement du reste des lots (ce qui, quand on achète un appartement et qu’on sait qu’on sera fatalement entouré de voisins, est un GROS atout). De plus, votre bien immobilier est garanti contre la plupart des problèmes que vous pourriez rencontrer, pendant un certain nombre d’années (jusqu’à 10 ans pour la garantie décennale).
  • Le logement peut être modulé selon vos goûts. Acheter un bien immobilier à Belfort sur-mesure, ça vous tente ? A ce titre, il faut distinguer les deux options – maison et appartement. Une maison individuelle peut subir diverses transformations sur plans avant son édification, surtout si vous confiez votre projet à un architecte et que vous lui demandez de dessiner l’habitation de vos rêves. Avec une maison faisant partie d’un lot (projet de promoteur), vous avez moins de libertés, mais pouvez tout de même modifier pas mal de choses. Avec un appartement, par contre, c’est plus compliqué : il est impossible de changer les plans du constructeur. Mais vous pouvez agir à la marge, par exemple en modifiant l’agencement de certaines pièces (casser le mur de la cuisine pour ouvrir celle-ci sur le salon), opter pour des équipements différents (une douche plutôt qu’une baignoire, un dressing dans la chambre parentale…) et choisir des matériaux et des finitions à votre goût.
  • Le logement coûte plus cher à l’achat mais permet de réaliser de nombreuses économies. L’un des points noirs de l’immobilier neuf réside dans le prix de vente, plus élevé qu’un bien ancien à caractéristiques équivalentes (emplacement, surface, nombre de pièces). En cause : des matériaux plus performants, des normes de construction exigeantes qui coûtent cher à respecter, et la TVA de 20 % qui s’applique. En contrepartie, le fait d’acheter un bien immobilier à Belfort dans le neuf vous permet de faire des économies à court, moyen et long terme : 1) vos frais de notaire sont réduits par rapport à l’ancien (2 à 3 % du prix d’achat seulement), 2) vous pouvez bénéficier d’aides à l’acquisition plus faciles à décrocher pour un achat dans le neuf, comme le PTZ, 3) vous êtes exonéré de taxe foncière pendant deux ans à compter de la fin du chantier, et 3) vos factures d’énergie restent raisonnables en raison des performances du logement.

Ces différents avantages doivent toutefois être pondérés avec des inconvénients réels. Forcément, acheter un bien immobilier à Belfort qui n’existe pas encore veut dire que vous ne pourrez pas visiter de logements pour faire votre choix. C’est le principe même de l’achat en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement). Tout ce que vous aurez, c’est une brochure avec des visualisations en 3D, des plans et des notices techniques. Avec un peu de chance, si le promoteur a déjà bâti des immeubles ou des maisons du même standing, vous pourrez visiter une propriété témoin. En outre, vous devez prêter attention à la qualité du promoteur et vérifier son sérieux avant de signer avec n’importe qui. Même si des garanties sont prévues en cas de désistement ou de faillite du principal acteur du chantier, la procédure indispensable peut prendre plusieurs années… Pendant lesquelles vous n’aurez toujours pas de chez vous !

acheter bien immobilier à Belfort

Acheter un bien immobilier à Belfort ancien : plus de sécurité, plus de choix, mais aussi plus de frais

Par « logements anciens », on désigne uniquement des propriétés existantes ayant été habitées. Ce faisant, le terme peut renvoyer à un bien immobilier achevé il y a cinq ans et habité seulement une fois, en excellent état et performant au niveau de la consommation énergétique… ou à une véritable ruine bâtie au début du siècle dernier, où tout est à refaire du sol au plafond et de la cave au grenier, et dont les murs tiennent à peine droit.

Avant de se décider à acheter un bien immobilier à Belfort dans l’ancien, il y a donc pas mal de paramètres à prendre en compte :

  • Le bon côté des choses, c’est que vous pouvez visiter les logements qui vous intéressent avant de prendre une décision. Ainsi, vous faites votre choix sur du concret, après vous être projeté dans les pièces que vous avez explorées. Pas de surprises quant à la finalité du projet ou la date de rendu des clés, tout est clair dès le début. En outre, le choix parmi les logements disponibles est bien plus important, tant en termes de caractéristiques que d’emplacement. Théoriquement, vous êtes en mesure de trouver n’importe quel type de bien qui vous intéresse, dans n’importe quel quartier qui vous plaît. Enfin, vous savez exactement quand vous allez emménager : maximum 4 mois après la signature du compromis de vente. Sans être tributaire du bon vouloir d’un promoteur ou des aléas d’un chantier.
  • Le moins bon côté des choses, c’est que vous devez faire attention à TOUT. Vos visites s’apparentent à des examens universitaires, en pire : si vous passez à côté de quelque chose, vous en prenez pour 20 ans de crédit à rembourser. Sachant qu’un bien ancien, par définition, n’est pas forcément tout récent, il n’est pas rare d’avoir des surprises et de devoir rapidement gonfler son budget travaux – et, dans le pire des cas, de tomber dans l’angoisse des vices cachés. Ce n’est pas tout : même si vous payez moins cher à l’achat par rapport au neuf, vos dépenses à court terme sont plus élevées en raison des frais de notaire à 7 ou 8 % du prix de vente (à votre charge), des travaux à réaliser (même s’il ne s’agit que d’un rafraîchissement), et des factures d’énergie qui seront nécessairement plus lourdes. Sans même parler du fait qu’en vous rendant propriétaire d’un appartement en copropriété, vous serez contraint de participer aux dépenses collectives pour les travaux… Un point à bien vérifier avant d’acheter un bien immobilier à Belfort !

En somme, il n’y a pas vraiment de bonne ou de mauvaise solution pour votre projet d’acquisition. Tenez compte des avantages et des inconvénients de chaque option, jaugez-les en fonction de vos critères de choix et de vos contraintes budgétaires… Et n’hésitez pas à nous demander conseil !

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.