L' immobilier gagne en assurance
achat immobilier à Belfort
Acheter un bien

Budget d’acquisition : comment l’évaluer ?

Si vous prévoyez de vous lancer dans un projet d’achat immobilier, vous savez qu’il y a de nombreuses étapes à suivre. L’une des premières d’entre elles, et des plus importantes, consiste à évaluer votre budget, c’est-à-dire la somme que vous pourrez consacrer à votre acquisition. Voici comment faire pour estimer votre budget et réussir votre achat immobilier à Belfort.

Trois options de financement pour votre achat immobilier à Belfort

Quel que soit le type de logement que vous projetez d’acquérir, ou la nature de votre projet (résidence principale, achat locatif…), vous devez toujours commencer par vous poser la question du financement. Comment allez-vous trouver l’argent nécessaire à votre acquisition ? Il y a trois façons de procéder :

  1. En payant comptant. Si vous avez les sous qui dorment sur un compte en banque, sous le matelas, ou au sein d’un bien de grande valeur, c’est la meilleure solution possible. Dans ce cas de figure, le budget pour votre achat immobilier à Belfort correspond à la somme dont vous disposez. Mais cette option ne concerne que peu de gens, vous vous en doutez : tout le monde n’a pas 200 ou 300 000 euros dans les poches.
  2. En vendant un bien immobilier existant. Si vous possédez déjà une résidence principale et que vous souhaitez déménager, la meilleure chose à faire est encore de la vendre et d’utiliser l’argent reçu pour réinvestir immédiatement dans un autre bien. Ici, votre budget est à hauteur du prix du logement à vendre.
  3. En souscrivant un crédit immobilier. C’est la solution de financement la plus courante (notamment chez les primo-accédants), qui consiste à emprunter la somme nécessaire à la banque pour réaliser votre projet d’achat immobilier à Belfort. Le cas échéant, votre budget est égal au montant maximal que vous êtes en droit d’emprunter. Cette troisième option fera l’objet des points suivants.

Les étapes d’un crédit immobilier

Puisqu’il y a toutes les chances que votre plan de financement d’achat immobilier à Belfort prenne la forme d’un prêt, nous allons nous attarder sur la marche à suivre. Vous devez contacter un ou plusieurs établissements bancaires afin de réaliser une simulation de crédit immobilier. Le calcul se base sur trois paramètres :

  • Votre capacité d’emprunt. Il s’agit de la somme totale qu’une banque peut vous prêter en fonction de votre capacité d’endettement. Celle-ci détermine également la durée du crédit et, partant, le montant des mensualités.
  • Votre capacité d’endettement. C’est le montant que l’emprunteur peut consacrer au remboursement de ses mensualités. Pour le calculer, la banque tient compte des revenus nets (salaires et autres rentrées d’argent), dont elle soustrait les charges fixes (crédit(s) en cours, pensions à verser, etc.). Traditionnellement, ce taux ne peut pas dépasser 30 % des revenus nets mensuels, sauf en cas de très bons revenus. Notez qu’un taux moindre (autour de 15 %) permet de négocier de meilleures conditions d’emprunt.
  • Votre apport personnel. Les banques prêtent rarement 110 % de la somme demandée (prix du logement + 10 % environ de frais de notaire). Elles consentent à prêter 100 %, soit le prix de vente exact. Le reste doit être couvert par l’emprunteur sous la forme d’un apport personnel, une somme issue de ses économies, d’une rentrée d’argent ponctuelle, ou d’un prêt familial, par exemple. Plus l’apport est élevé, plus les conditions d’emprunt sont bonnes.

A ces paramètres, il faut ajouter les éventuelles aides à l’achat immobilier à Belfort dont vous pouvez bénéficier sous forme de prêts complémentaires, à l’image du PTZ.

achat immobilier à Belfort

Les frais annexes à considérer

Enfin, votre calcul doit tenir compte des frais afférents à tout projet d’achat immobilier : les dépenses liées au crédit immobilier (garantie, assurance emprunteur), les frais de notaire (toujours dus par l’acquéreur, et plus ou moins élevé selon le type de logement – réduits pour un achat dans le neuf), les éventuels honoraires d’agence (si vous avez choisir de confier votre recherche de logement à un professionnel), ainsi que les dépenses qui pourraient faire immédiatement suite à votre achat (déménagement, travaux de rénovation…).

The following two tabs change content below.
Avatar

Frédérique NANINO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *