L' immobilier gagne en assurance
Acheter un bien

Comment réussir votre investissement locatif ?

L’immobilier reste une valeur refuge très appréciée des Français. Il est donc tout naturel de vouloir vous lancer dans un projet d’investissement locatif à Belfort, ville où le marché subit un boom depuis quelques années. Or, il est très différent d’acheter un bien pour l’habiter et d’acquérir un logement pour le proposer à la location et en tirer des bénéfices. Pour garantir la réussite de votre projet, nous vous offrons 7 conseils à suivre sans modération !

1. Choisissez avec soin l’emplacement (précis) de votre investissement locatif à Belfort

La ville de Belfort compte 47 000 habitants répartis dans dix quartiers, auxquels il faut ajouter la forêt du Salbert rattachée à Belfort-Nord. Au moment de sélectionner l’emplacement précis de votre investissement locatif à Belfort, vous avez donc l’embarras du choix. Plutôt dans la Vieille Ville, promesse de loyers plus élevés (mais avec un prix d’achat à l’avenant) ? Plutôt du côté de la Pépinière, vaste quartier résidentiel aux prix plus accessibles ? Ou plutôt en plein Centre, dans l’idée de louer l’appartement en saisonnier ?

L’emplacement joue un rôle déterminant dans la rentabilité, et donc la réussite, de votre projet d’investissement. A ce titre, vous devez vous mettre à la place de vos futurs locataires et choisir un bien immobilier susceptible de leur plaire et de répondre à leurs différents besoins.

2. Ciblez un certain type de locataire

L’objectif de tout propriétaire bailleur est de tirer un revenu de son bien locatif. Pour cela, il faut réunir plusieurs conditions : toucher des loyers régulièrement, éviter les périodes de vacance locative, et éviter de devoir effectuer des travaux à chaque changement d’occupants. Dans ce but, il est indispensable de viser juste, et potentiellement, de cibler un certain type de locataire en fonction du bien que vous comptez proposer à la location. Par exemple : si votre investissement locatif à Belfort concerne un studio ou un petit deux pièces, vous viserez plutôt des locataires étudiants ou des jeunes actifs, célibataires ou en couple. Si vous pensez acquérir une maison, les locataires potentiels seront plus volontiers des familles avec enfants cherchant à habiter dans un quartier calme. Etc.

3. Définissez les contours de votre projet locatif

De la même manière, vous devez réfléchir au type de location que vous souhaitez mettre en place avant de sélectionner le type de bien qui fera l’objet de votre investissement locatif à Belfort. En effet, on ne loue pas de la même manière un petit appartement et une grande maison. Le premier sera plutôt meublé et destiné à un étudiant ou à des touristes (location saisonnière), tandis que la seconde sera plutôt proposée vide et a toutes les chances d’être louée pour du long terme. Ce faisant, il est donc important de définir les contours de votre projet locatif en amont de votre recherche de logement.

4. Privilégiez des critères de choix objectifs 

Nous disions plus haut que l’achat d’un bien locatif diffère grandement de celui d’un bien à habiter par vos soins, et cette distinction se sent particulièrement en termes de critères de choix. Quand un acheteur cherche une résidence principale, il met en avant des critères qui correspondent à ses propres besoins : nombre de pièces, emplacement par rapport à son travail, tranquillité… Mais vous qui envisagez de réaliser un investissement locatif à Belfort, vous devez prendre en compte les critères des locataires potentiels, et non les vôtres. Ce qui vous contraint à faire preuve d’objectivité dans le choix du logement, de sa situation géographique et de ses caractéristiques.

investissement locatif à Belfort

5. Calculez la rentabilité de votre investissement locatif à Belfort

La réussite de votre investissement locatif à Belfort sera jaugée à l’aune de sa rentabilité. Conséquemment, vous devez calculer cette rentabilité avant de signer, afin de vous assurer que vos coûts (mensualités du crédit, travaux d’aménagement, charges dues par le propriétaire, taxe foncière…) seront compensés par vos recettes (loyers) et qu’il vous restera même un surplus !

6. Prenez connaissance des mécanismes de défiscalisation

Votre plan de financement dans le cadre de votre projet d’investissement locatif à Belfort peut être largement optimisé à l’aide des dispositifs de défiscalisation mis en place par le gouvernement pour favoriser la construction. Il en existe de plusieurs sortes, mais le seul qui vous concerne vraiment, pour un projet locatif classique, n’est autre que le Pinel. Celui-ci peut être activé en contrepartie de l’achat d’un logement neuf mis en location pour une durée allant de 6 à 12 ans, avec à la clé une réduction d’impôt globale pouvant monter jusqu’à 63 000 euros.

7. Prévoyez une prise en charge professionnelle de votre gestion locative

L’autre paramètre qui décide de la réussite d’un investissement locatif concerne la prise en charge de la location en tant que tel – et oui, il est essentiel d’y réfléchir avant d’acheter. Car vous devez tenir compte des obligations qui incombent au propriétaire bailleur : sélection des locataires, organisation des visites, consultation des dossiers, collecte des loyers et des charges, interventions en cas d’incidents dans le logement (dégât des eaux…), sans même parler des risques d’impayés et de dégradations. En tout état de cause, une bonne solution consiste à confier votre location à une agence spécialisée dans ce type de gestion – cela vous permet de dormir sur vos deux oreilles et de garantir la rentabilité de votre investissement.

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.