L' immobilier gagne en assurance
Vendre un bien

Comment savoir si votre acheteur est fiable ?

Suite aux visites, vous avez reçu l’offre d’un acheteur qui a l’air sérieux. Vous l’avez acceptée et signé un compromis de vente. Tout va bien dans le meilleur des mondes, donc. Mais si vous connaissez un minimum les étapes d’une transaction, vous savez que rien n’est joué : il faut encore que votre acheteur puisse débloquer les fonds promis, et pour cela, en général, décrocher son prêt immobilier. A vous de vous en assurer en amont en contrôlant la fiabilité et la santé financière de votre interlocuteur, et ainsi garantir la réussite de votre vente immobilière à Belfort. Voici comment.

Pourquoi vérifier la solidité financière de votre acheteur au plus tôt ?

Enfin, vous avez reçu une offre qui correspond à vos attentes ! En plus, l’acheteur semble particulièrement motivé. Tout est parfait… Sauf qu’il vaut mieux profiter de cette parenthèse idyllique pour vous assurer que tout restera parfait, et que votre vente immobilière à Belfort continuera son bon déroulement. En ce sens, le meilleur moment pour vérifier la solidité financière de votre acheteur, c’est avant d’entrer dans le délai de réalisation de la vente. Parce qu’une fois que vous aurez signé un avant-contrat, vous serez complètement bloqué, pour le meilleur ou pour le pire… S’il s’avère que votre acquéreur ne peut pas obtenir son emprunt (quelle que soit la raison de ce refus), vous verrez votre vente annulée et devrez tout recommencer… en ayant perdu un temps précieux, qui pourrait même agir négativement sur la valeur de votre logement.

Vous comprendrez qu’il est donc crucial de faire ces vérifications au plus tôt dans le processus de vente !

vente immobilière à Belfort

Comment garantir la réussite de votre vente immobilière à Belfort ?

Le meilleur moyen de vérifier quelque chose, c’est de poser des questions et de voir des documents. Et vous en avez tout à fait le droit. La seule chose, c’est que vous devez faire preuve de tact : pas question d’handicaper la suite de votre vente immobilière à Belfort à cause de questions qui sembleraient trop indiscrètes. Prenez le temps de discuter avec votre acheteur, et faites-lui comprendre que ces questions ne sont que des formalités pratiques ; profitez-en pour l’interroger sur son projet d’achat, sur ses motivations (acheter une résidence principale, investir dans le locatif, se constituer un patrimoine…), cela vous donnera déjà de précieuses indications sur le potentiel de réussite de son plan de financement. Et veillez à établir une relation de confiance dès le départ, au cours des visites, en vous montrant totalement transparent : la franchise, cela va dans les deux sens.

Pour ce qui est des documents que vous pouvez demander, tout dépend du financement prévu :

  • Si votre acheteur a demandé un prêt immobilier, il doit avoir : une copie de la simulation réalisée avec son banquier (ou son courtier), voire, dans l’idéal, une pré-acceptation.
  • Si votre acheteur revend un bien existant, il doit vous montrer une preuve de sa progression (idéalement une promesse de vente déjà signée, un acompte versé, etc.).

Par contre, vous ne pouvez rien demander qui soit directement en lien avec ses finances personnelles. Pas de bulletins de paie, pas de déclarations fiscales, rien de tout ça.

Pour finir, sachez qu’il est impossible de garantir la réussite d’une vente immobilière à Belfort, même si vous demandez à votre acheteur de vous fournir 50 documents prouvant tout et n’importe quoi. A n’importe quel moment, son processus de financement peut capoter : soit la banque lui refuse son prêt, sans raison particulière, soit son propre acheteur lui fait défaut. Ce que vous pouvez faire, c’est confier votre transaction à un professionnel. Celui-ci a l’expérience nécessaire pour gérer ce genre de situation : s’il vous dit que votre vente immobilière à Belfort a 99 % de chances d’aboutir, vous pouvez lui faire confiance !

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.