L' immobilier gagne en assurance
Louer un bien

Réparations locatives : vos responsabilités et celles du locataire

Concernant votre mise en location, vous vous posez déjà beaucoup de questions. Vous vous demandez sans doute également : « pour les réparations locatives, qui s’occupe de quoi ? ». Vous avez raison. Il faut absolument maintenir votre logement dans un état correct, et assurer le bon fonctionnement des équipements. Est-ce de votre responsabilité ou de celle du locataire ? Cela dépend du type de réparation dont on parle. Pour conserver de bons rapports avec votre locataire, il vous faut connaître vos obligations respectives. Voici notre guide des réparations locatives à Belfort.

Principe des réparations locatives à Belfort

Les réparations locatives à Belfort, c’est quoi ? Il s’agit des travaux d’entretien courant pendant un bail en cours, sans lesquels l’occupant ne peut jouir correctement et confortablement du logement. Elles concernent donc l’entretien d’usage du bien et de ses équipements.

On ne compte pas les gros travaux de type aménagements, mises aux normes, etc. Qui vous incombent pour rendre le logement décent, sans quoi, vous n’avez pas le droit de louer (pour plus d’informations sur les obligations du bailleur et du locataire, lisez cet article). En revanche, de simples réparations peuvent être réalisées après l’installation du locataire.

Les réparations locatives à Belfort se séparent en deux catégories : les réparations d’usage d’un côté (responsabilité du locataire) et les travaux plus importants (qui vous incombent en tant que propriétaire bailleur).

Les réparations qui échoient au locataire

Tout ce qui est lié à l’usage courant du logement est de la responsabilité du locataire. Il doit maintenir le logement en bon état. Cela veut dire qu’il doit s’occuper des réparations locatives à Belfort tels que l’entretien des équipements et le changement de pièces mobiles.

D’abord, cela concerne la propreté et le bon fonctionnement des éléments lui servant au quotidien :

  • Grilles de ventilation ;
  • Fenêtres et portes (poignées, charnières, verrous, etc.) ;
  • Placards (poignées, charnières, tablettes et tasseaux) ;
  • Volets et stores ;
  • Raccords aux sols, sur les murs et les plafonds (peinture, parquet, linoléum, etc.) ;
  • Éviers et lavabos (en cas de dépôts calcaires) ;
  • Robinets et siphons ;
  • Prises et les interrupteurs électriques ;
  • Chaudière (un professionnel doit s’en charger une fois par an) ;
  • Rebouchage des trous ;
  • Débouchage des évacuations d’eau ;
  • Compteur d’eau individuel ;
  • Radiateurs ;
  • Cheminée (ramonage) ;
  • Détecteur anti-incendie ;
  • Porte de la cave ou du box de rangement ;
  • Balcon ;
  • Boîte aux lettres ;
  • Jardin privatif.

Ensuite, le locataire doit remplacer les éléments ci-dessous en cas de dysfonctionnement ou s’ils ne marchent plus :

  • Ampoules électriques ;
  • Vitres brisées ;
  • Joints, colliers et mastics usés (dans les éviers, les lavabos, la baignoire et/ou la douche, etc.) ;
  • Flexible du gaz ;
  • Fusibles du compteur électrique ;
  • Prises et interrupteurs électriques ;
  • Interphone (s’il est détérioré) ;
  • Piles du détecteur anti-incendie ;
  • Volets et stores ;
  • Tuyaux et flexibles de douche ou de baignoire.

réparations locatives à Belfort

Les réparations qui incombent au propriétaire bailleur

Tout ce qui sort du cadre de la petite réparation est de votre ressort. S’il faut faire réparer ou remplacer un équipement important, c’est à vous de vous y coller. Vous devez agir dans les cas de :

  • Problème d’usure ou défaut de bâti.
  • Panne d’équipement subite ou causée par la vétusté. La vétusté est liée à l’usure normale d’un équipement, suite à son bon entretien, son bon usage et son bon fonctionnement après des années.
  • Dégâts suite à un cas de force majeure (catastrophe naturelle, par exemple).

Dans l’un des cas ci-dessus, vous devez alors assurer le remplacement de l’équipement en question : chaudière, colonne d’eau usée, portes, fenêtres, radiateurs, compteur électrique, détecteur de fumée, etc. Vous devez aussi prendre en charge les réparations locatives dans les parties communes (réfection du hall d’entrée, peintures en façade, etc.).

Maintenant, vous savez comment gérer les réparations locatives à Belfort. Vous ne risquez pas de vous brouiller avec votre locataire à propos de qui est responsable de quoi.

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.