L' immobilier gagne en assurance
Vendre un bien

Comment se déroule une vente de particulier à particulier ?

Certes, il est essentiel de connaître toutes les démarches d’une vente immobilière pour se lancer sur le marché dans les meilleures conditions. C’est un fait. Mais si vous entendez vous passer d’une agence immobilière et gérer votre transaction vous-même, cette connaissance théorique ne vous suffira pas à franchir tous les obstacles qui se présenteront fatalement sur votre route. Que faut-il savoir pour vendre entre particuliers à Belfort ? Comment se déroule ce type de transaction ? C’est ce que nous allons voir.

1. L’estimation, étape la plus délicate d’une vente entre particuliers

Cette phase est très importante, elle constitue la base même de toute vente immobilière : c’est seulement si vous estimez au plus juste la valeur de votre logement que vous pouvez fixer le « bon » prix, celui qui correspond au marché à un instant T. Or, l’évaluation d’un bien immobilier n’est pas chose facile. Même si vous pouvez compter sur les outils disponibles sur le web (sites informatifs au sujet du marché global, plateformes de cote immobilière pour prendre connaissance des prix moyens pratiqués au mètre carré, simulateurs qui offrent d’estimer votre logement en ligne…), vous devez garder à l’esprit que ces solutions donnent forcément des résultats approximatifs.

Prenez l’exemple des plateformes d’estimation : on vous demande d’indiquer les données relatives au bien immobilier (surface, nombre de pièces, année de construction, prestations…). Mais personne ne vient visiter le logement en question… Ce qui, avouez-le, rend l’estimation compliquée ! La valeur attribuée à votre bien, dans ces conditions, ne peut qu’être approximative. Conséquence : vous devez mener des recherches supplémentaires, en comparant vous-mêmes les prix des logements similaires (ayant les mêmes caractéristiques, notamment pour ce qui est de son emplacement et de ses atouts). Là est toute la difficulté de vendre entre particuliers à Belfort.

2. La diffusion de l’annonce sur les bons canaux

Une annonce de vente n’est pas bien difficile à rédiger – même s’il y a des « trucs » appliqués par les professionnels qui permettent de la rendre plus attractive. Non, la vraie difficulté apparaît quand il s’agit de la diffuser. Et comme vous avez choisi de vendre entre particuliers à Belfort, c’est à vous de vous en occuper : trouver les bons canaux, consulter les conditions de publication, mettre l’annonce en ligne avec ses photos, mesurer ses performances à intervalles réguliers, etc. Pour ce qui est des canaux eux-mêmes, vous pouvez opter pour plusieurs solutions :

  • Les portails d’annonces réservés aux particuliers (PAP, LeBonCoin…), avec les limites que l’on sait (notamment le fait que les options soient payantes) ;
  • Les journaux des collectivités, ceux qui proposent encore des petites annonces ;
  • Les commerçants locaux, sur les vitrines desquels vous pouvez afficher votre annonce ;
  • Les zones réservées à l’affichage public dans votre commune (généralement en centre-ville).

Réussir cette diffusion à tous les niveaux (national comme local) est essentiel : c’est la clé pour toucher un maximum d’acheteurs potentiels et vous assurer des visites en nombre suffisant. Notez que les professionnels de la transaction disposent de leurs propres plateformes d’annonces et de leurs propres réseaux locaux – en particulier le site web de leur agence, sur lequel ils peuvent publier des annonces concernant leurs biens en catalogue.

3. Les documents à préparer en amont pour vendre entre particuliers à Belfort en toute légalité

Vous le savez : pour vendre entre particuliers à Belfort, comme partout ailleurs, il faut constituer un dossier réunissant un certain nombre de pièces obligatoires. Parmi celles-ci :

  • Les justificatifs de propriété ;
  • Les plans (maison ou appartement + immeuble) ;
  • Les justificatifs des travaux importants que vous avez effectués (ceux qui ont nécessité une déclaration ou l’obtention d’une autorisation municipale) ;
  • Les documents concernant la copropriété (règlement, montant des charges, PV des assemblées générales), le cas échéant ;
  • Les diagnostics techniques (DPE, ERNMT, etc.).

Vendre entre particuliers à Belfort

4. La mise au point des visites du logement

Vous entrez dans la phase des visites, si cruciale pour vendre entre particuliers à Belfort. Pour que cette étape se déroule dans des conditions optimales, voici quelques conseils de préparation :

  • Restez joignable à tout moment. Une fois votre annonce publiée, les acheteurs potentiels vont chercher à vous contacter – potentiellement en grand nombre. Vous devez laisser votre portable ouvert pour ne rater aucune opportunité.
  • Profitez du premier contact pour faire le point avec vos interlocuteurs. Cherchent-ils vraiment ce type de bien ? Quels sont leurs projets ? Et leurs délais ? Si vous sentez que ce n’est pas trop ça, inutile de programmer une visite : ce serait une perte de temps. Privilégiez les acheteurs dont les projets sont en accord avec le type de propriété que vous proposez.
  • Préparez votre logement. Faites un grand ménage avant de démarrer la phase des visites, puis un bon nettoyage avant chaque tour. Il faut que tout soit parfait. Soyez objectif quant aux éventuels défauts de votre logement à corriger : vous avez choisi de vendre entre particuliers à Belfort, ce qui veut dire que vous ne bénéficiez pas d’un regard extérieur, celui d’une personne qui pourrait vous dire ce qui va et ce qui ne va pas.
  • Faites visiter l’ensemble du logement. Ne vous arrêtez pas aux pièces principales et à la surface des choses. Valorisez les atouts du bien. Ne cachez aucun défaut. Allez au bout du bout : vos visiteurs doivent sortir de là avec une idée claire de ce qui les attend s’ils décident d’acheter.
  • Soyez paré à répondre aux questions. Toute hésitation, toute réponse fausse vous mettrait sur la sellette et risquerait de rompre ce lien de confiance indispensable pour vendre entre particuliers à Belfort.

5. La dernière ligne droite (négociation, vérifications légales et signatures)

Un acquéreur potentiel vous a fait une offre et souhaite négocier ? Commencez par jauger sa motivation : pourquoi veut-il une ristourne, pour la beauté du geste, ou parce qu’il est vraiment juste niveau budget ? Et quelle est votre marge de manoeuvre ? Ensuite, interrogez-vous sur le sérieux de votre interlocuteur et sur sa capacité (financière) à aller au bout de la transaction. Mieux vaut accepter une offre moindre, mais sérieuse, plutôt que de foncer tête baissée avec un acheteur à l’offre séduisante, mais peu solide.

Vous n’avez plus qu’à passer aux vérifications légales et aux signatures – chez le notaire ou sous seing privé pour l’avant-contrat, chez le notaire obligatoirement pour le contrat de vente définitif. Le fait de vendre entre particuliers à Belfort vous contraint à prêter une attention toute spécifique à ces points légaux.

Et avec un professionnel, ça se passe comment ? Est-ce plus simple ? Plus rapide ? Plus sécurisant ? La réponse dans notre article dédié !

The following two tabs change content below.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.